la Meute

la Meute
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Margo

Aller en bas 
AuteurMessage
Margo
Vampire
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Margo   Sam 3 Juin - 14:40

_Margo? Où es-tu?

La mère s'accroupit et scruta le petit espace sous le lit. Comme tous les soirs, elle apportait de la nourriture, et chaque soir, ses mains se faisaient plus tremblantes, sa respiration plus saccadée. Chaque soir la peur étreignait un peu plus sa conscience.

Depuis que, à sa treizième année, "Margo" avait failli succomber à une violente pneumonie, la génitrice, après un temps de réflexion trop peu mûri, avait décidé de la vampiriser. Futile moyen pour éviter de la perdre. Depuis ce jour, la génitrice regrettait amèrement son choix passé. Depuis ce jour, elle cachait ce qui restait de "Margo", l'enfermant à double tour dans sa chambre. Depuis ce jour, elle craignait sa propre création.

La pièce, emplie de grigris, de jouets brisés, regorgeant de saints bibelots, était teintée de taches brunâtres. La fenêtre était grossièrement condamnée par de viles planches de bois croulantes. Ce qui avait été autrefois une chambre d'enfant, sombre et sale, contenait entre ses quatre murs une collection de boîtes à musiques, toutes ouvertes, toutes criant leurs mélodies malsaines par leur gueule béante, dans un bruit épouvantable.

Après avoir scruté le recoin sombre et poussiéreux sous le lit, la génitrice se releva:
_Margo?
Le plancher craqua derrière; elle se retourna en bondissant de frayeur. Là, accrochée au chambranle, dans la pénombre de la porte, Margo fixait la génitrice d'un oeil vitreux, une main posée sur son épaule, comme victime d'un handicap. À la vue de ces yeux inexpressifs, de cette tête développée sur un corps chétif, la génitrice serra les dents:
_Tu n'a pas faim?
Mais lorsque "Margo" fit un pas, la matrone lâcha son bol, lequel tomba et éclaboussa ses chevilles de son liquide visqueux.

_Tu...
Sans pouvoir finir sa phrase, elle fut prise à la gorge, et son cri fut étouffé sans sommation par les affreuses notes émanant des boîtes à musique. Ce, jusqu'à ce que son corps retombe inerte au milieu de la chambre.

_Mau...Mau...Mauvaise!
Le serviteur, apparu devant la porte, tremblait de tout son être. Margo se tordit le cou pour mieux le voir, avant de lui balancer d'une voix rauque:
_Toi... Je t'aime pas...

Ce soir là, la porte de la chambre demeura inhabituellement grande ouverte. Ce soir là, son occupante disparut. On ne retrouva que les deux habitants, raides, de part et d'autre du chambranle. Et ce soir là, les boîtes à musique crièrent longtemps, imitant le hurlement du loup venant de sortir de sa cage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Margo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Douce lili, petite Margo, Uma & Co: new PoPpY p73
» Gâteau aux fraises (Margo Oliver)
» My Family and other animals, de Gerald Durrell
» By Morganours*/Margo Extrem MakeOver p.5
» quatre recettes de flétans d'Angélina.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Meute :: Jadis... :: Les membres de la Meute-
Sauter vers: